La dissolution de la Zone Euro: Une solution raisonnable pour éviter la catastrophe

La crise de la zone Euro a désormais atteint un point critique. Il est désormais évident que les différentes mesures prises depuis le début de 2010 ont été inopérantes et n’ont pu éviter que, pays après pays, cette crise s’étende. La multiplication des « sommets européens » sur ce thème, dix-neuf à ce jour, en témoigne. Nous sommes aujourd’hui confrontés au risque soit de voir la situation dans la plupart des pays continuer à se dégrader sous l’effet de la conjonction de politiques mal avisées et qui ne répondent qu’à un aspect de cette crise (la crise de liquidité), soit de voir la zone Euro éclater, pays après pays.

Une solution existe, qui permettrait de maintenir des principes de coordination entre pays de la zone tout en tirant le bilan de son fonctionnement : une dissolution concertée de la zone Euro ouvrant la voie à l’instauration d’une monnaie commune – réservée aux transactions commerciales et financières en dehors de la zone – et par rapport à laquelle les parités des monnaies nationales fluctueraient de manière régulée. Cette solution éviterait un éclatement complet de l’Union européenne tout en redonnant la flexibilité monétaire aux pays qui en ont besoin.

Sommaire

0. Un bilan

1. Les termes du débat

2. Pourquoi une suspension concertée de la zone Euro

3. Les conséquences immédiates de la dissolution

4. Le chemin critique

Jacques Sapir, La dissolution de la Zone Euro: Une solution raisonnable pour éviter la catastrophe, Working Paper inédit, 19 juillet 2012, pdf.

Télécharger

La dissolution de la zone Euro: une solution raisonnable pour éviter la catastrophe

 


Jacques Sapir

Ses travaux de chercheur se sont orientés dans trois dimensions, l’étude de l’économie russe et de la transition, l’analyse des crises financières et des recherches théoriques sur les institutions économiques et les interactions entre les comportements individuels. Il a poursuivi ses recherches à partir de 2000 sur les interactions entre les régimes de change, la structuration des systèmes financiers et les instabilités macroéconomiques. Depuis 2007 il s'est impliqué dans l’analyse de la crise financière actuelle, et en particulier dans la crise de la zone Euro.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *