Les Chroniques de Sapir

Radio-Sputnik, la chaîne radio liée à l’agence Sputnik, qui émet sur 93.1 m’a proposé de tenir une chronique économique hebdomadaire de 52 minutes. J’ai accepté cette offre. Désormais, je serai tous les vendredi sur les ondes pour parler d’économie.

A - 0011

La première de ces émissions, consacrée à la question des prix du pétrole, et réalisée avec mes amis « Econoclastes » peut être écoutée sur :

ICI

ou

http://sptnkne.ws/aFyC

La situation actuelle m’a incité à répondre positivement à cette proposition. La situation économique, tout d’abord ; il est désormais évident, même pour les plus obtus des observateurs, que nous allons vers des temps très troublés en ce qui concerne l’économie. J’ai souhaité pouvoir m’exprimer sur ce terrain au-delà de ce que je faits sur ce carnet (que je continuerai d’alimenter) et de l’émission hebdomadaire Intégrale Placements sur BFM-Business ou j’interviens déjà tous les mardi de 11h07 à 11h25. Au-delà de la situation économique, la situation politique de notre pays m’a elle aussi incité à franchir ce pas. L’autocensure à laquelle se livre un certain nombre de médias devient de plus en plus pesante. Telle un étouffoir, elle vise à restreindre le débat public, à cantonner les voix divergentes aux seuls cercles spécialisés. Même à l’université, une insidieuse chasse aux opinions divergentes s’installe. La meilleure manière de lutter contre ces pratiques liberticides est de saisir tous les médias disponibles, d’aider certains d’entre eux à acquérir la crédibilité suffisante, afin que se maintienne un pluralisme d’expression qui est l’une des conditions au maintien de la démocratie. C’est la raison de mon engagement auprès de Radio-Sputnik.

L’accord qui nous lie est clair. Il me laisse entière liberté de traiter des sujets que je trouve important. Cela ne signifie pas que j’approuve nécessairement toutes les émissions de Radio-Sputnik, ni que la direction de Radio-Sputnik approuve nécessairement tout ce que je dirai. Mais, elle me donne la liberté de m’exprimer, et de cela je l’en remercie. Radio-Sputnik contribue ainsi à maintenir le pluralisme dans les médias tout comme la chaîne Russia-Today qui émettra en français sur un canal de la TNT d’ici la fin de l’année.

 

Les thèmes qui seront abordés dans ces « Chroniques de Jacques Sapir » iront de la question des prix du pétrole à l’état actuel de l’économie russe, en passant par l’économie américaine, les modifications des lois sur le Code du travail, et bien d’autres. Il y aura 40 émissions dans l’année, qu’on se le dise !


Jacques Sapir

Ses travaux de chercheur se sont orientés dans trois dimensions, l’étude de l’économie russe et de la transition, l’analyse des crises financières et des recherches théoriques sur les institutions économiques et les interactions entre les comportements individuels. Il a poursuivi ses recherches à partir de 2000 sur les interactions entre les régimes de change, la structuration des systèmes financiers et les instabilités macroéconomiques. Depuis 2007 il s’est impliqué dans l’analyse de la crise financière actuelle, et en particulier dans la crise de la zone Euro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *