L’impact de la dissolution de l’Euro sur les Etats-Unis

Un argument parfois invoqué contre une dissolution de la zone Euro est que la différence de parité que cette dissolution impliquerait serait trop importante pour être tolérée par les autres pays, et en particuliers par les Etats-Unis. Cet argument ne semble pas résister à l’analyse et nous allons le démontrer à partir de l’étude qui a été publiée au début du mois de septembre par la fondation Res Publica[1].

Aujourd’hui, le taux de change moyen par rapport au Dollar est, en moyenne, de 1,30 USD pour 1 Euro. Les niveaux de dévaluation qui sont estimés dans l’étude, en fonction des scenarii, sont les suivants.

Tableau 1

Taux de change par rapport au Dollar des USA

Hypot-1

Hypot-2

Hypot-3

France

1,04

1,04

0,98

Benelux

1,30

1,04

1,43

Allemagne

1,50

1,50

1,70

Italie

0,98

1,04

0,85

Pays-Bas

1,50

1,50

1,43

Irlande

1,30

1,04

1,30

Finlande

1,50

1,50

1,56

Autriche

1,50

1,50

1,56

Espagne

0,91

1,04

0,78

Grèce

0,65

0,65

0,52

Portugal

0,78

1,04

0,65

Source : Sapir J et P. Murer, Les scenarii de la dissolution de l’Euro, Étude de la Fondation Res Publica, septembre 2013, Paris,

Il faut les relier au poids de chaque économie dans l’économie de la zone Euro pour évaluer dans quelles proportions une dévaluation ou une réévaluation altèrerait le taux de change global de la zone.

Tableau 2

Poids moyen des économies dans la zone Euro

 

Poids en pourcentage

France

19,32%

Benelux

3,55%

Allemagne

27,41%

Italie

16,68%

Pays-Bas

6,20%

Irlande

1,70%

Finlande

1,77%

Autriche

2,98%

Espagne

12,77%

Grèce

2,99%

Portugal

2,31%

Source : OCDE, base de données

Sur la base de ces poids relatifs, il est très simple de calculer une moyenne pondérée pour les différentes hypothèses de dévaluation. On obtient les résultats suivants :

Tableau 3

Taux de change moyen pour la zone Euro après une dissolution et les dévaluations que cette dissolution impliquerait

 

Hypot-1

Hypot-2

Hypot-3

Niveau pour la moyenne de la zone Euro (en US Dollar)

1,187

1,207

1,188

Dévaluation par rapport niveau actuel

-8,7%

-7,2%

-8,6%

On constate que la dévaluation moyenne de la zone Euro par rapport au Dollar serait comprise entre -7,2% (pour l’hypothèse 2 dite « des 2 Euros ») et -8,6%. Ces niveaux doivent être comparés aux variations du taux de change entre le Dollar US et l’Euro depuis 2007 qui ont été bien plus considérables.

Graphique 1

Txde Change Eur-USD

Source: Banque Centrale Européenne

Ces niveaux de dévaluation sont en réalité parfaitement compatibles avec le système monétaire international. Rien ne permet d’affirmer, comme on l’entend parfois, qu’une dissolution de l’Euro et les dévaluations que cette dernière entraînerait des modifications «catastrophiques » des taux de change. En réalité, les modifications entraînées par la crise depuis 2007 (de 1,20 USD à 1,60 USD) ont été considérablement plus importantes.


[1] Sapir J., et P. Murer (avec la contribution de C. Durand), Les scenarii de la dissolution de l’Euro, Étude de la Fondation Res Publica, septembre 2013, Paris, 88p.


Jacques Sapir

Ses travaux de chercheur se sont orientés dans trois dimensions, l’étude de l’économie russe et de la transition, l’analyse des crises financières et des recherches théoriques sur les institutions économiques et les interactions entre les comportements individuels. Il a poursuivi ses recherches à partir de 2000 sur les interactions entre les régimes de change, la structuration des systèmes financiers et les instabilités macroéconomiques. Depuis 2007 il s'est impliqué dans l’analyse de la crise financière actuelle, et en particulier dans la crise de la zone Euro.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *